Dr.Éric Anderson alias Spark

Aller en bas

Dr.Éric Anderson alias Spark

Message  Spark le Mer 6 Jan - 15:03

Éric Anderson alias Dr.Spark était un jeune québécois, physicien ce spécialisant dans le domaine de l'électricité et l'électromagnétisme. Il travaillait pour le gouvernement du Canada en tant que chercheur et ingénieur dirigeant d'un laboratoire secret, camouflé a l'intérieur d'une centrale électrique expérimentale située en périphérie d'une petite ville sans importance. Le but des recherches du Dr.Spark était de développer de nouvelles méthodes de production de transport et d'utilisation de l'énergie électrique et électromagnétique. Il créait donc de nouveaux types de générateurs, de la matière plus efficace dans la conductivité, des armes telles le canon gauss (un canon utilisant une série d'électroaimants pour accélérer magnétiquement un projectile) ou encore un tout nouveau type d'ampoule... Bref, il n'y avait pas vraiment de restriction... Il remettait par la suite ses inventions au gouvernement qui a son tour s'occupait de les produire en masse puis de les vendre grâce a des sociétés-écran pour remettre par la suite un pourcentage des bénéfices à Spark qui lui utilisait cet argent pour développer de nouvelles inventions.

On le surnommait Dr.Spark parce qu'il faisait beaucoup penser a son domaine de recherche. Il était grand et très mince, possédait une chevelure noire et coiffée comme avec un séchoir a cheveux mais sous la douche... Il avait un mental assez disjoncté et un tempérament survolté, il ne supportait pas la défaite et possédait un caractère très entêté. La phrase qu'on l'a le plus souvent entendu dire était "chui au courant" et son expérience la moins réussie se résume par "il est vivant... IL EST VIVANT!!! ah non... c'est simplement en train de griller." elle fut également la plus délicieuse.

Il menait la belle vie. Son travail étant également son loisir, il s'était aménagé un petit nid douillet dans son bureau. À l'aise dans le cercle qu'était sa vie: créer pour avoir de l'argent pour financer sa prochaine création. Lorsqu'il s'ennuyait un peut il ce concoctait une petite machine diabolique personnelle pour allez la mettre en route dans un des nombreux hangars de test situés sous le laboratoire... L'équipe de réparation de l'infrastructure était d'ailleurs assez souvent présente dans les moments d'ennuis du Dr.Spark. Il pouvais aussi parfois foutre une frousse du diable aux rares personnes qui passaient assez près du labo pour entendre son rire démentiel lorsqu'il avais une nouvelle idée. Un petit monde parfait pour un gars dérangé mais pas trop.

Et tout bascula un beau jour. La toute dernière invention de Spark était un nouveau type de propulseur spatial. Le principe lui même existait depuis très longtemps mais les résultats étaient jusqu'à maintenant très peu concluant. Ce propulseur fonctionnait de la même manière qu'un moteur fusée conventionnel mais au lieu de produire une poussée grâce a la combustion de produit chimique, il exploitait la dilatation d'un gaz brusquement changé en plasma a l'aide d'un arc électrique très puissant. Divers problème accompagnaient cette brillante idée, comme par exemple l'énorme quantité d'énergie requise pour faire fonctionner le propulseur, ou encore l'isolement de la tuyère d'échappement du jet de plasma, ce dernier atteignant des températures de l'ordre des centaines de milliers de degrés voire même de million... Malgré tous ces obstacles, notre cher docteur développa un prototype viable. La version miniature aillant fait ses preuves, le laboratoire reçu la main d'œuvre et le financement pour construire un propulseur a grande échelle qui, s'il fonctionnait, allais devenir le moyen le plus rapide pour un vaisseau spatial d'atteindre une autre planète.

Vue que cette invention allait être l'une des plus rentable de toute sa vie, Spark participait activement a son développement. Dans l'immense hangar dans lequel le propulseur prenait forme morceau par morceau, on pouvais voir sa tête de paratonnerre zigzaguer parmi les ouvriers ou encore dépasser d'une trappe d'entretien de son invention. Le réacteur était constitué de la chambre d'ionisation, de forme sphérique, dans laquelle était injecté le gaz qui serait transformé en plasma. À la sortie de cette chambre étaient disposées deux électrodes qui amèneraient le gaz a des températures extrêmes. Juste après les électrodes le conduit d'évacuation du plasma, de forme cylindrique, long d'une quinzaine de mètres, et bien que plus petit que la sphère, possédant un diamètre imposant d'environ 2 ou 3 mètres, au long duquel étaient disposés des électroaimants destinés a confiner le plasma. Et finalement la tuyère, faite de trois parties mobiles possédant chacune un électroaimant, permettant ainsi l'orientation du jet de plasma.

Le jour du test de l'engin arriva enfin. Ce dernier fut placé dans l'un des hangars d'essai du laboratoire avec tout un attirail de fils de tuyaux de capteurs et autre bidules fixés dessus. Spark avait invité ce jour la un grand nombre de personnages influents, principalement des généraux et des membres du gouvernement qui, s'il étaient impressionnés par son invention, lui débloquerai d'immenses quantités d'argent. Ils ce trouvaient dans la salle de contrôle, située un peut plus haut dans l'un des murs du hangar, offrant une vue d'ensemble sur le réacteur.

"-mesdames et messieurs, déclara Spark après que l'un des ingénieurs lui avais indiqué que le réacteur était prêt. Nous allons pouvoir commencer le test. Réjouissez vous car cette heure marque le début d'une toute nouvelle aire du monde de l'aérospatiale. Grâce a nous l'humanité ira de l'avant toujours plus vite toujours plus loin dans l'infinité de l'espace et ce avec un magnifique spectacle... que vous pourrez admirer en avant première si vous vous rapprochez de la baie vitrée."

Pendant qu'il faisait son discourt, notre cher docteur alla ce positionné derrière un écran de contrôle, puis quand il eu fini, il enclencha le compte a rebours.

10...
9...
8... les niveaux d'énergie augmentent
7...
6... compression du carburant dans la chambre d'ionisation en cours
5... activation des bobines d'isolation du hangar
4... activation des bobines d'isolation du cylindre
3...
2... ionisation du carburant
1... allumage

Le réacteur s'alluma, offrant un magnifique quoi qu'extrêmement éblouissant et tout autant assourdissant spectacle aux invités. Les moniteurs affichaient la valeur de la poussée du moteur, qui n'arrêtait pas d'augmenter a une vitesse foudroyante. Derrière son écran, le Dr.Spark admirai fièrement son chef d'œuvre, salivant déjà a l'idée de toutes les expériences qu'il pourrai mener grâce aux bénéfices qu'il obtiendrai.

Mais voila...

Une alarme retentis indiquant qu'il y avais un problème quelque part. Un déséquilibre commençait a ce faire sentir dans la chambre d'ionisation, obligeant l'arrêt immédiat du test. Spark ordonna le refroidissement du réacteur et du hangar de test et ce précipita vers le moteur pour aller dénicher le problème dès que les conditions le lui permirent. Il fut suivi par une troupe d'ingénieurs quelques minutes plus tard qui entreprirent d'analyser la machine de tous les bords. Spark vérifiait les conduits d'énergie quand il s'aperçut qu'un de ses collègues bidouillait dans le boité de commande manuel de distribution électrique.

"NE TOUCHEZ PAS A ÇA" hurla-t-il trop tard.

Un des générateurs d'énergie envoya a Spark une décharge absolument phénoménale qui le projeta a travers le hangar, l'envoyant sur un tas d'isolant (qui d'ailleurs glissa sur quelques mètres). Le réacteur ce ralluma, carbonisant au passage quelques ouvriers qui par malheur ce trouvaient derrière lui. Un vent de panique s'empara du personnel. Ils avaient bien raison car le problème survenu plus tôt n'avais pas été réglé ce qui eu pour effet d'augmenter momentanément la poussée produite par le réacteur bien au delà des limites de ses encrages... l'engin ce détacha, et fonça vers le plafond du hangar en transperçant comme du papier la couche d'acier et de béton dont il était constitué. Il était toujours raccordé aux tuyaux qui lui fournissait son carburant mais ses derniers s'arrachèrent a leur réservoir. Le réacteur continua de monté pendant quelques instants, arrachant le toit de l'usine comme il l'avais fait avec le plafond du hangar (situé je vous le rappelle sous une centrale électrique expérimentale) puis retomba, et ce comme par hasard sur une composant clef de la centrale, provoquant une explosion.

Vague de panique renouvelée chez les invités de Spark, les ouvriers de l'usine et les ingénieur et chercheurs du laboratoire. tandis que certains étaient en train de bruler, d'autre avaient des bloc de béton et des poutres d'aciers qui leur tombait dessus. La fumée et les innombrables alarmes qui retentissaient dans la centrale alertèrent les services d'urgence de la ville qui ne ce fit pas prier pour rappliquer a toute vitesse.

Après avoir éteint la plupart des feux, les secours retrouvèrent les rescapés du désastre, dont Spark qui contre toute attente était encore vivant mais très mal en point. Ils furent évacués juste a temps car un des derniers incendie atteignis un autre emplacement clef et provoqua une gigantesque explosion qui détruisit ce qui restait du laboratoire et de la centrale.

Le Dr.Spark atteignis l'hôpital dans un état assez instable. Son cœur s'arrêta même quelques fois en chemin, mais repartait faiblement a chaque fois. Pendant un arrêt un peut plus long que les autres,il dut subir une manœuvre d'urgence.

"bip... bip... bip biiiiiiiiiiiiii
-on le perd! s'écria un des urgentistes. Passez moi un défibrillateur! Chargez à 200"

La manœuvre réussi d'une manière qui déplus fortement une des infirmières. En effet en recevant le choc Spark ce redressa très brusquement avec des yeux globuleux, le tout combiné a sa coiffure d'éclair raté donnait un résultat assez surprenant, ce qui eu pour effet de transformer les jambes de la dame qui ce trouvais au pied du lit d'hôpital de Spark en ressort. Sans que ce soit aussi intense, a réaction fut comparable chez ceux qui ce trouvaient près du lit.

Après avoir jeter un coup d'œil autour de lui, Spark retomba inconscient mais son état était stable. Il resta endormi pendant deux jours et quand il ce réveilla, il ce rendit compte qu'il ne ce souvenait plus de rien, même pas de son nom, mais il gardait en mémoire ses connaissances. Il appris que les autres survivants de l'accident l'appelaient Spark et il s'identifia a ce nom plus qu'a celui d'Éric Anderson.

Une nuit, il ce fit réveiller par un homme assez battis avec une coupe en brosse, vêtu d'un costume noir et portant des gants et des lunettes de soleil. Il tenta de ce redresser mais l'homme le recoucha a l'aide d'un tazer. Il repris conscience a l'intérieur d'un mini van, les mains attachées dans le dos, le même homme assis en face de lui, qui s'empressa d'effectuer la même manœuvre avec le même tazer... Spark ce réveilla a nouveau, ballotté par le roulis relativement calme d'un bateau. Ils étaient toujours dans le mini van mais manifestement ils avaient embarquer pour le large. L'homme en costume ne réagi pas en voyant, puis un ronflement indiqua que ce dernier était en train de pioncer. Spark entrepris le projet de ce libérer ce qui suffi pour réveiller notre excité de l'arme incapacitante qui fit ce qu'il savais apparemment le mieux faire, provocant un grognement d'exaspération a sa cible au moment de la décharge. Un énième réveille lors de l'accostage du bateau mais cette fois, le Dr.Spark pris soin de feindre l'inconscience... Il venait tout de même de recevoir plus de choc électriques en quelques jours que certains en toute une vie! Le van redémarra et s'engagea sur une route cahoteuse pendant quelques minutes. Le chemin sur lequel il roulait sembla s'égaliser, et l'écho du moteur indiquait qu'ils avaient pénétrés a l'intérieur d'une structure. Spark entendit le gorille au tazer se lever et ouvrir la porte du van. Il entrouvrit les yeux et il vit une grande porte de ce qui semblait être un hangar a avion ce refermer. Sur cette porte était écris en gros caractères noirs "C70".

Le kidnappeur de Spark ce planta devant les portes ouvertes du véhicule, attendant sans doute la jeune femme qui ce présenta quelques secondes plus tard. Elle était petite, vêtue d'un saros blanc, yeux verts cheveux noirs attachés en chignon.

"-Qui est-ce? demanda-t-elle au maniaque du tazer.
-Dr.Éric Anderson, physicien et ingénieur en électromagnétisme et en électrologie, travaillant jusqu'ici sous couverture pour le gouvernement du Canada, répondit-il.
-Et pour quelle raison l'a-t-on amener ici?
-Il a éveiller la curiosité des patrons en résistant a une décharge normalement mortelle.
-D'accord... qu'on l'amène au laboratoire je vais consulter son dossier... il a bien un dossier? continua la femme.
-Oui."

Elle adressa un petit signe de remerciement au gorille puis s'en retourna aussi sec. Un infirmier apporta une chaise roulante et installa Spark (qui feignait toujours être assommé) dessus. Suivant la jeune femme, ils parcoururent un long dédale de couloirs fortement éclairés par des néons et entrèrent dans une pièce au centre de laquelle ce trouvait un lit d'hôpital équipé de sangles. Un des murs était presque entièrement occupé par une grande baie vitrée ainsi qu'une sorte de sas d'accès. La salle de l'autre coté, a en juger par les équipements, les éprouvettes et autres seringues qui tapissaient les étagères et les tables alignés contre ses murs, devait être le laboratoire dont parlait la jeune femme. Cette dernière justement, entra dans cette salle.

L'infirmier entrepris d''attacher Spark sur le lit. Ce dernier, ne voyant plus l'autre costumé qui l'avait enlever ce dit que c'était le moment idéal pour retenter de s'échapper, bien qu'il n'avais aucune idée de ce qu'il aurai pu faire après être sorti de la pièce. Il enfonça majestueusement son poing dans la face de l'infirmier, ce qui n'eut aucun effet puisque le dit infirmier était aussi musclé que l'ancien gorille tourmenteur de notre cher docteur. Voyant inefficacité de sa force assez peu développée, Spark opta pour la vitesse et tenta de s'enfuir par là ou il était entrer... Mais la porte coulissante ce referma avec un bruit pneumatique. Se retournant il vit que c'était la jeune femme a l'intérieur du laboratoire qui venais de verrouiller son dernier moyen de fuite. L'autre occupant de la pièce, assez mécontent du coup qu'il venait de recevoir sur le nez, s'approcha lentement de son adversaire et s'empara a sa ceinture.... d'un tazer.

"-Ah non non non là eh oh! suffi! d'accord désolé je me laisse faire" déclara Spark assez précipitamment.

Mais il appris a ses dépends qu'il ne fallait pas mettre les gens qui possèdent cet appareil en colère...

Il fut réveillé cette fois par la voix de la jeune femme dans un intercom.

"-Dr.Anderson... Réveillez vous... Dr.Anderson, disait-elle.
-Raaah bordel vous êtes qui? vous me voulez quoi? grogna Spark en émergeant de l'inconscience.
-Je suis le Dr.Élisabeth Lewis, membre du complexe 70. Nous nous intéressons a vous a cause de l'accident que vous avez eu dans votre laboratoire.
-Si vous voulez des réponses a vos questions c'est peine perdu je ne me souviens de rien, répliqua Spark.
-Oh non ne vous en faites pas, s'empressa de répondre Élisabeth. Vos connaissances ne nous intéressent pas. Votre corps par contre va nous aider a améliorer la race humaine.
-Que... Quoi? Je pense madame que vous vous trompez de personne... mon corps n'a rien d'exceptionnel, je...
-c'est ce que nous allons voir, l'interrompis-t-elle."

Spark n'était pas en position de voir ce qui ce passait mais il entendit le sas du laboratoire s'ouvrir et les pas claquants typiques des talons hauts que portait Élisabeth s'approcher de lui. Quand elle entra dans son champs de vision, il vit qu'elle portait un petit plateau sur lequel était placé une seringue remplie d'un liquide mauve légèrement translucide. Elle pris la seringue et la lui enfonça sans ménagement dans le cou, lui provoquant une exclamation outrée de douleur.

"-Nous allons maintenant attendre que cela fasse effet, déclara Élisabeth.
-Vous auriez pu y aller moins fort...
-J'aurai pu oui, répliqua-t-elle avec un sourire moqueur. Bonne nuit Dr.Anderson
-Eh vous allez pas me laisser attaché là longtemps j'espère!
-Non, jusqu'à ce que vous découvriez une raisons de ne plus vouloir vous enfuir d'ici."

Après qu'elle soit partie, les lumières du laboratoire et de la salle dans laquelle ce trouvais Spark s'éteignirent. Ce dernier râla un peut contre son manque de confort mais fini par s'endormir. Repos de courte durée car il fut réveiller par une spasme très violent... qui n'était pas venu seul! Ce fut la nuit la plus agitée qu'il avait vécue: des spasmes de plus en plus violents, extrêmement pénibles, qui finirent par ce calmer après des heures. Le matin venu, le Dr.Élisabeth refit son apparition.

"-Bonjour Dr.Anderson, passer une bonne nuit? demanda-t-elle avec un ton ironique.
-J'ai cru ressentir un léger frisson, répliqua Spark.
-Bien, je vais aller voir ça de plus près, ensuite nous allons vous examiner pour évaluer la nature de vos nouvelles compétences.
-Mes compétences? quelles compétences??
-Vous allez voir Dr.Anderson.
-Pffff... pourriez pas m'appeler Spark?"

Elle ne répondit pas, lui lança un sourire moqueur dont elle semblait avoir le secret et entra dans son laboratoire.


Capacités Naturelles
Force : 1/20
Rapidité : 8/20
Agilité : 9/20
Dextérité : 9/20
Visée : 8/20
Endurance : 3/20
Intelligence : 10/20
Chance : 2/20

Capacités Surnaturelles
Concentration : 1/20
Puissance : 1/20
Habileté : 2/20
Compréhension : 0/20
Développement : 1/20

Pour les capacités surnaturelles j'attends de voir le pouvoir que j'aurai... à moins qu'il faille que le pouvoir soit décider après que j'ai placer mes stats, si c'est le cas veuillez m'en excuser ^^.
Pour ce qui est de ma photo profil j'attendrai également que mon pouvoir soit décider pour en trouver une qui concorde avec mon personnage.

En espérant que mon premier post soit correct, cordialement Spark. Very Happy


Dernière édition par Spark le Jeu 7 Jan - 4:36, édité 2 fois (Raison : petite erreur de ma part)

Spark

Messages : 5
Date d'inscription : 27/12/2009
Age : 25
Localisation : Sorel

Feuille de personnage
Nom de Cobaye/Héro: Spark
Pouvoir: Homme-végétal
Âge: 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr.Éric Anderson alias Spark

Message  Tristan Dior le Mer 6 Jan - 16:30

En effet, les Stats surnaturelles doivent-être décidée avant qu'on te donne ton pouvoir. C'est une question de "tricherie", et en même temps, on se base sur ce que tu a mis pour décider des stats qu'il te faudra pour apprendre de nouvelles techniques.
avatar
Tristan Dior
Ne vous aime probablement pas, mais aime vous avoir sur son forum

Messages : 66
Date d'inscription : 08/12/2009
Age : 30
Localisation : Sainte-Foy

Feuille de personnage
Nom de Cobaye/Héro: Geb
Pouvoir: Conjuration de la Pierre
Âge: 47

Voir le profil de l'utilisateur http://projetdarwin.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr.Éric Anderson alias Spark

Message  Tristan Dior le Mer 6 Jan - 17:15

Donc: injection Mauve suivie de spasmes, ton pouvoir sera décidé bientôt.

(Ah, et comme j'aime bien ton BG, on va peut-être s'arranger pour que ton nom de cobaye soit bel et bien représentatif...Soyez tous avisés: Bon RPs = Gentils Admins! (J'déconne...j'suis jamais gentil >.>))
avatar
Tristan Dior
Ne vous aime probablement pas, mais aime vous avoir sur son forum

Messages : 66
Date d'inscription : 08/12/2009
Age : 30
Localisation : Sainte-Foy

Feuille de personnage
Nom de Cobaye/Héro: Geb
Pouvoir: Conjuration de la Pierre
Âge: 47

Voir le profil de l'utilisateur http://projetdarwin.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr.Éric Anderson alias Spark

Message  Hugo Laprade le Mer 6 Jan - 21:09

C'est moi qui s'occupe de tes pouvoirs et de tout le tralala. Dans quelques temps, ça sera fait !
avatar
Hugo Laprade
Admin

Messages : 91
Date d'inscription : 10/12/2009
Age : 30
Localisation : La Capitale, Québec

Feuille de personnage
Nom de Cobaye/Héro: L'gros
Pouvoir: Augmentation démesurée de la masse musculaire.
Âge: 43 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://vampirefreaks.com/CrusifyX

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr.Éric Anderson alias Spark

Message  Hugo Laprade le Jeu 7 Jan - 20:49

Donc, tes pouvoirs sont fait. 'Faut que j'attende voir c'que Tristan en dira. J'm'occupe de ta feuille de perso. Tu vas bientôt pouvoir RP, malgré que tout les membres sont en confrontation dans un event fermé. S'il y a un problème, je ferai un nouveau PNJ pour que tu puisses commencer à RP.
avatar
Hugo Laprade
Admin

Messages : 91
Date d'inscription : 10/12/2009
Age : 30
Localisation : La Capitale, Québec

Feuille de personnage
Nom de Cobaye/Héro: L'gros
Pouvoir: Augmentation démesurée de la masse musculaire.
Âge: 43 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://vampirefreaks.com/CrusifyX

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dr.Éric Anderson alias Spark

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum